Cet article participe à l’évènement “Télétravail : Votre meilleure astuce pour rester productif quand on travaille de chez soi” du blog Blogueur Pro. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Introduction


J’ai écrit cette article afin d’offrir à mes lecteurs l’opportunité d’accomplir leur vie en cette période de confinement. Bien sûr, vous n’allez pas devenir millionnaire ni réaliser vos fantasmes les plus fous du jour au lendemain grâce à mon ouvrage.

Cependant, ce dernier vous donnera les bases suffisantes pour faire germer en vous les graines qui vous permettront d’accéder au succès dans tous les niveaux de votre vie. À condition, évidemment, qu’un travail suffisant soit fourni de votre côté.

Être confiné est une chance incroyable en ce sens. En effet, le temps est la ressource la plus précieuse que nous ayons au cours de notre vie : c’est la seule qui soit irrécupérable pour l’éternité une fois gâchée. Dès lors, c’est justement la seule ressource dont on dispose abondamment en cette période.

La notion de chance est une excuse : tout est une question de timing. Or, c’est pour vous le moment idéal pour apprendre à rentabiliser votre temps à tout jamais ainsi que pour gagner en puissance, en bonheur, en intelligence, en santé, en énergie et même, paradoxalement, en liberté de manière durable. En effet, ce sont tout ce que les astuces et conseils présents dans ce livre m’ont apporté.

Je vais vous apprendre à ne plus jamais gaspiller vainement cette ressource sacrée, ô combien précieuse.

Ce n’est pas tout : nous verrons également comment être encore davantage épanoui en cette période de confinement que vous ne l’êtes en temps normal. S’il y a bien une chose que je peux vous assurer, c’est que le contenu de ce livre est inestimable et qu’il vous sera utile quotidiennement tout au long de votre vie.

2 outils essentiels – Pour améliorer drastiquement son niveau de vie

1. Le pouvoir des habitudes et la notion d’effet cumulé

Un outil magique pour réussir votre vie facilement

“L’habitude est une chemise de fer.” – Proverbe tchèque

La notion d’habitude est une notion absolument primordiale pour prendre le contrôle de sa vie. En effet :

–           La plupart de nos habitudes sont inconscientes, pourtant 80% des actions que nous réalisons chaque jour ne sont ni plus ni moins que des habitudes.

–           La plupart de nos décisions le sont également. Par exemple : vous souvenez vous ce que vous avez décidé de déjeuner hier ? Quelles sont les conversations que vous avez eues avec vos proches ?Combien de temps avez-vous passé sur votre smartphone ou à regarder la télévision ? Etc . . .

– Même les choix que vous faites consciemment sont fortement influencés par les modèles automatiques et par des schémas inconscients.

En outre, les habitudes jouent un rôle absolument fondamental dans la vie de chaque homme. Elles peuvent être neutres, puissamment vertueuses ou extrêmement délétères.

Elles sont absolument nécessaires au fonctionnement de notre cerveau car elles lui permettent de réaliser des actions ainsi que des tâches complexes en dépensant une quantité infime d’énergie ! Par exemple, ne pas agir suffisamment par habitude n’est pas rentable énergétiquement. Le phénomène de fatigue décisionnelle illustre parfaitement cela : lorsqu’un individu prend, au cours d’une même journée, trop de décisions qui ne relèvent pas de l’habitude on observe que sa volonté diminue drastiquement, ce qui le rend très peu apte à résister aux tentations de la vie quotidienne.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  8 citations de Clarissa Pinkola Estés - Ses plus belles citations

 Ainsi, d’après de nombreuses études scientifiques, la volonté fonctionne comme un muscle : il est possible de la renforcer sur le long terme, cependant en y faisant appel à outrance quotidiennement celle-ci finit inévitablement par céder.

Dans la même veine, nous avons tendance à prendre de mauvaises décisions lorsque nous souffrons de fatigue décisionnelle. Pour beaucoup, cela nous joue des tours. Lorsque vous rentrez chez vous épuisé par une journée de travail, vous pouvez vous retrouver à vous quereller pour des futilités avec votre conjoint au lieu de trouver des compromis.

Maintenant que cela est dit, imaginez pouvoir identifier vos mauvaises habitudes et les remplacer par des habitudes fructueuses.

La puissance que permet la mise en place d’habitudes positives est phénoménale.

C’est la magie de l’effet cumulé :

– Afin d’illustrer cette notion imaginez lire 15 minutes tous les jours, soit environ 20 pages. Vous y êtes ? Figurez-vous que par cette simple habitude dans dix ans vous aurez lu 73.000 pages soit près de 400 livres ! De quoi devenir une véritable bibliothèque vivante.

2. Le sevrage des mauvaises habitudes

Comment les transformer en puissants atouts

“Une mauvaise habitude est comme une mauvaise dent. Arrache-la.” -Robert Baden-Powell, Général.

Qu’ils en soient conscients ou non, 99,9% des gens sont contrôlés par des addictions toxiques. Et si la vraie Liberté était de s’en libérer complètement ?

Commençons par un fait qui n’est pas anodin :

– On estime que 20% de la mortalité en France est imputable aux addictions.

Avant toute chose, il est indispensable de bien comprendre comment fonctionnent habitudes et addictions. Si vous ne le connaissez pas déjà, laissez-moi vous parler de Ivan Pavlov et de sa célèbre expérience canine :

– Pavlov sonnait une cloche et apportait la nourriture à ses chiens. Bientôt, les chiens salivaient après avoir entendu la cloche, anticipant la nourriture. Cette salivation continuait même si la nourriture n’était jamais arrivée, montrant que les chiens associaient automatiquement le son de la cloche à un repas.

Ainsi, vous pouvez également utiliser le conditionnement classique pour accélérer le processus de changement d’habitude. En rendant cohérente l’habitude sur laquelle vous travaillez, vous accélérez le temps nécessaire pour rendre le comportement automatique.

À savoir que :

–           Certaines mauvaises habitudes que nous avons sont quasi inconscientes (par exemple : certains tics de langage, ou tout simplement le fait de respirer).

–           D’autres sont clairement identifiées depuis un moment et sont franchement néfastes.

Chez la plupart des gens les mauvaises habitudes sont bien plus nombreuses que les habitudes positives. Néanmoins toutes les habitudes, quelle que soit leur nature, remplissent une fonction précise et répondent à un besoin :

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Sentiments ou Émotions- Appels à l'éveil #18/31

7 exemples d’habitudes néfastes auxquelles sont associées une ou plusieurs fonctions :

– L’addiction au sucre.

Fonctions : être stimulé, prendre du plaisir et faire une pause . . .

– L’addiction à la cigarette

Fonctions : faire une pause, sociabiliser, se détendre.

– L’addiction aux réseaux sociaux.

Fonctions : apporter attention et reconnaissance sociale, oublier sa solitude . . .

– L’addiction aux jeux d’argent

Fonctions : besoin d’adrénaline et de prendre des risques afin de se sentir vivant . . .

– Regarder longuement la télévision

Fonctions : ne plus penser à rien, oublier ses problèmes . . .

– L’addiction à la pornographie

Fonctions : relâcher la pression, prendre du plaisir . . .

Je crois que vous avez saisi le principe.

Ainsi, afin de d’en changer, la première étape est de prendre conscience de ses habitudes.

Pour cela, plusieurs moyens sont possibles :

–           Écrire sa journée type dans les moindres détails et observer ce qui est récurrent.

–           S’il s’agit d’une manie : en prendre conscience en faisant une croix sur sa main à chaque fois que l’on se surprend en train de s’y laisser aller.

Par la suite, la deuxième étape consiste à réaliser son introspection vis-à-vis de cette habitude : se questionner honnêtement et sans jugement à propos du besoin auquel répond cette habitude. Quelle est sa fonction ? Celle-ci peut être multiple. Par exemple :

–           Décompresser

–           Se donner un pic d’énergie

–           Arrêter de penser momentanément

–           Outrepasser sa timidité

–           Maintenir un contact social

–           Etc . . .

Une fois cela identifié vous pouvez passer à la troisième étape.

Il est important de trouver le déclencheur de cette habitude : à quel moment de la journée réalisez-vous cette habitude ? Quel est l’élément déclencheur qui donne à votre cerveau le signal de poser l’action habituelle à ce moment de la journée plutôt qu’à un autre ?

Enfin, la quatrième étape consiste à élaborer un plan permettant de remplacer l’habitude malsaine à éliminer par une habitude bénéfique remplissant la même fonction que l’ancienne (afin de répondre au même besoin) à chaque fois que l’élément déclencheur apparaît au cours de votre journée.

Par exemple :

–           Si vous allez sur Netflix ou sur votre smartphone directement en rentrant du boulot afin de décompresser, vous pouvez remplacer cela par la lecture d’un roman agréable ou par une séance de 15 minutes de méditation en rentrant du travail.

–           Si vous avez l’habitude de boire du café dès que vous ressentez une baisse d’énergie afin de vous sentir stimulé, vous pouvez remplacer cela par le fait de respirer de l’air frais, de vous passer de l’eau froide sur le visage ou de faire quelques séries de pompes lorsque vous ressentez de la fatigue au cours de la journée.

Finalement, je vous conseille, en bonus, de vous octroyer une récompense à chaque fois que vous parvenant à remplacer une telle action par celle choisie. Percevoir la récompense déclenchera alors un pic d’endorphine [4] dans votre cerveau ce qui aura pour effet d’activer son système de récompense et de renforcer positivement cette habitude.

Instaurer une nouvelle habitude demande de la discipline au début. Cependant, cela devient vite de plus en plus facile. Et si vous échouez tout n’est pas perdu.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Réussir quand on est autodidacte ? - Appels à l'éveil #20/31

Par exemple, bien que trente jours ne soient pas suffisants pour former une nouvelle habitude par défaut (une étude suggère 66 jours en moyenne), cela signifiera au moins que l’habitude demandera moins d’effort conscient pour se produire en cas de rechute.

Le meilleure outil, toutes catégories confondues, pour se défaire de ses addictions est la méditation : en augmentant le phénomène de plasticité cérébrale, cette activité permet à notre cerveau de se reprogrammer plus facilement afin de permettre le changement de certaines habitudes très profondément ancrées en nous (addictions sévères, etc . . .).

Conclusion

Ainsi, d’autres point important:

–           Quel était l’état actuel de la crise et comment en tirer profit

–           Le pouvoir phénoménal des habitudes et des effets cumulés

–           Comment remplacer ses mauvaises habitudes par des habitudes constructives

–           Quelles sont les techniques méditatives indispensables pour parvenir à nos objectifs

–           Comment communiquer en confinement

–           Comment gérer ses émotions et prendre le contrôle de son système nerveux

–           Quelques secrets alimentaires de première importance

–           Comment avoir des rituels et se lever tôt pour réussir sa vie

–           Comment et pourquoi travailler à sa réussite

–           Les secrets pour sauver son sommeil

–           Comment et pourquoi tirer profit de nos rêves

–           Le mode d’emploi afin de faire du sport en confinement

–           Comment et pourquoi faire son introspection afin d’avancer

–           Les jeux à mettre en place pour améliorer ses relations familiales

–           Les formes d’art à exploiter pour s’améliorer

–           Comment et pourquoi avoir des lectures de qualité

–           Comment se sauver son mental grâce à l’écriture

–           Différentes manières de créer du contenu afin de faire de l’argent facilement

–           Les différentes méthodes permettant d’augmenter son QI ainsi que d’améliorer sa mémoire

–           Comment proposer des micro-services afin de faire de l’argent en restant chez soi

–           Comment apprendre une langue étrangère facilement et efficacement

–           Quels contenus consommer afin de monter en compétence

–           Un tour d’horizon des compétences développables afin de ne plus jamais s’ennuyer

La seule condition pour que cette article puisse avoir sur vous l’effet attendu et de ne pas se trouver d’excuses pour de ne pas agir .

De telles excuses sont l’apanage des lâches, or si vous avez fait la démarche de cette article, il y a tout à parier que vous en n’êtes pas un. Finalement, si vous finissez la lecture de cette article après cette période de confinement, cela ne change strictement rien à l’équation.

Afin d’appliquer ces conseils, il est primordial d’organiser, à l’avance, intégralement vos journées dès aujourd’hui. Cela afin de suivre votre planning à la lettre dès le lendemain du jour où vous lirez ces lignes.

Pensez à partager cette article à ceux que vous aimez.

Pour toute remarque, n’hésitez pas à me contacter par mail via [email protected]

Si cela n’a pas encore été fait, n’oubliez pas de me communiquer votre adresse e-mail en bas de cette page, afin que je puisse vous envoyer le bonus.

Partager la page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •